LA BANQUE MONDIALE LAISSE PATISEN VOLER DE SES PROPRES AILES

LA BANQUE MONDIALE LAISSE PATISEN VOLER DE SES PROPRES AILES

La Société financière internationale (IFC), la filiale de la Banque mondiale consacrée au secteur privé, est, selon nos informations, en discussion avec la direction de Patisen pour sortir du capital de ce groupe agroalimentaire sénégalais.

Au sein de l’IFC, l’opération est pilotée par Abdellatif Kabbaj, responsable des investissements dans l’agrobusiness. Et « une bonne entente » régnerait entre les deux parties. En 2011, afin d’aider Patisen à améliorer ses outils de production et à se développer en Afrique de l’Ouest, IFC avait injecté 1,6 milliard de F CFA (2,4 millions d’euros) dans l’entreprise pour prendre 20 % de son capital. Ce montant avait été doublé d’un prêt de 5,5 milliards de F CFA.

Fondé par Youssef Omaïs, le groupe bénéficie d’une situation financière « très confortable » – 143 millions de dollars (104 millions d’euros) de chiffre d’affaires en 2013 – grâce au succès de ses bouillons (Ami, Mami, Doli) et autres condiments (marques Chocopain, Adja). Le groupe vient d’ailleurs d’entamer un programme d’investissement pour un montant équivalent à 110 millions d’euros, qui comprend notamment la construction d’une usine de mayonnaise, attendue d’ici au mois de juin.

©Par Jeune Afrique

Previous ASSAINISSEMENT : COMMENT L’AFRIQUE PEUT RATTRAPER SON RETARD
Next SARAH TOUMI, JEUNE POUSSE TUNISIENNE DEJA DANS LE CLASSEMENT FORBES

About author

You might also like

A la Une 0 Comments

10 inventions que l’on doit aux femmes

Saviez-vous que c’est à la gent féminine que l’on doit la bière, le Monopoly ou l’essuie-glace ? On vous glisse 10 créations « made in women », sans quoi la vie ne

Events 0 Comments

Le COCOTIER, restaurant sur la corniche des Almadies, un endroit à éviter

Aza Mag a voulu célébrer les « Superwoman », autour d’un fabuleux Brunch. Mesdames, quoi de mieux, qu’un échange entre « Wonderwoman », dans un restaurant « Hype » au bord de la mer ? Quoi  de

A la Une 0 Comments

La femme va-t-elle enfin trouver sa place dans l’économie africaine ?

  Malgré des discriminations persistantes, le poids économique des femmes en Afrique est de plus en plus important. Les initiatives se développent partout sur le continent pour permettre une inclusion

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply