Chronique de DavideNos Chroniques

Et si on adoptait des gestes plus écolo ?

On parle beaucoup d’environnement ces derniers temps, du mal que l’activité de

l’homme fait à la nature. On nous parle d’empreinte carbone, d’empreinte écologique, de destruction de la couche d’ozone et de changement climatique.

Parlons-en justement du changement climatique. Que nous le voulions ou pas, nous vivons le changement climatique. Les températures sont en hausse, le niveau des mers s’élève. La biodiversité et les écosystèmes sont complètement bouleversés.

Vous n’y croyez pas ? Observez autour de vous : il fait chaud ou il pleut à un moment de l’année où c’était censé être le contraire et lorsqu’il pleut, il y a des inondations partout, même dans des zones où scientifiquement, ce n’était pas possible, n’est-ce pas ? N’y a-t-il pas un peu plus de sécheresse, de tempêtes et de cyclones qu’auparavant ?

Il y a même des parties du monde qui sont appelées à disparaître entièrement de la carte : Tokyo, Bangkok, les Maldives, Venise…. Saviez-vous qu’il y a un nouveau type de réfugiés appelés réfugiés climatiques et qu’en 2014 un nombre alarmant de 19,3 millions de personnes ont dû quitter leur domicile suite à des catastrophes « naturelles » ? Selon le Haut Commissariat des Réfugiés, d’ici 2050 le nombre de réfugiés climatiques sera compris entre 200 et 250 millions d’individus. Alors imaginez un peu où vont devoir vivre ces personnes ?

Serait-ce là où le reste du monde vit déjà et où nous n’avons pas assez d’espace ? Nos différentes forêts, censés être le poumon de la terre, disparaissent petit à petit sous la main de l’homme. Allons- nous couper plus d’arbres pour créer de l’espace ?

Des espèces entières d’animaux se sont éteintes, des hectares énormes de forêts ont disparu pour laisser place à la culture intensive ou à l’exploitation de bétail, parce qu’il faut nourrir des êtres humains toujours plus nombreux. Quand j’y pense, les crottes des animaux aussi polluent l’environnement ! Les pesticides que nous utilisons pour protéger nos récoltes polluent également l’environnement !

Je ne parle de la production industrielle, des voitures, des usines et surtout de nos mauvaises habitudes quotidiennes qui font du mal à l’environnement, et par ricochet, à nous et à ces générations futures qui n’auront peut-être comme solution que d’aller vivre sur mars et…. de la polluer aussi.

Alors essayons tout un chacun d’adopter quelques gestes dans nos maisons qui vont réellement faire faire changer les choses. Oui on peut le faire, nous sommes quand même plus de 7 milliards. Si chacun met la main à la pâte, imaginez-vous l’impact ?

Alors voici quelques astuces simples et pratiques qui peuvent vous aider à vous aussi sauver la planète depuis votre maison.

  • préférer les douches aux bains
  • utiliser les ampoules basse consommation qui nécessitent 4 à 5 fois moins d’énergie que les ampoules standard
  • éteindre les téléviseurs, chaînes hi-fi et ordinateurs lorsqu’on ne s’en sert pas
  • rester en mode veille consomme jusqu’à 10 % d’électricité en plus
  • faire bouillir de l’eau dans une casserole couverte. Cela permet de consommer 4 fois moins d’énergie
  • installer le congélateur dans une pièce non chauffée et attendre que les plats refroidissent avant de les mettre au réfrigérateur, ça évite aussi aux appareils de dépenser trop d’énergie
  • utiliser les appareils ménagers à une moindre puissance, par exemple laver son linge à 40 °C nécessite 25 % d’électricité en moins par rapport au lavage à 60 °C
  • éviter le sèche-linge économise 15 % de la consommation électrique annuelle
  • éteindre toutes les lumières, ventilateurs et climatiseurs des espaces non occupés
  • consommer des fruits et légumes de saison. 1 kg de pommes peut nécessiter l’équivalent de 5 litres de gasoil pour arriver dans notre assiette !
  • préférer les produits en grand conditionnement, comme un paquet de pâtes de 1 kg plutôt que quatre de 250 g. Ils produisent moins de déchets et permettent des économies.
  • ne pas laisser couler l’eau lorsqu’on se lave les mains ou que l’on se brosse les dents
  • trier les déchets
  • éviter les gaspillages alimentaires

Bref la liste est longue et pas exhaustive. Mais sachez qu’en appliquant quotidiennement ces simples gestes et en sensibilisant notre entourage en ce sens, vous apporterez votre petit grain de sel à la préservation de l’environnement, car comme le dit l’adage, « beaucoup de peu font beaucoup ».

Et la bonne nouvelle c’est que vos factures d’électricité et d’eau qui vont réduire drastiquement…

Pensez-y !

Previous post

Les plantes d’intérieur increvables

Next post

AFRICANS RISING : DEBOUT !! IL EST TEMPS D’AGIR

The Author

Davide SOKENG

Davide SOKENG

Davide Adams Sokeng, Traductrice /Interprète, Entrepreneure,
Rédactrice en chef d' Azamag.
Passionnée des questions de genre, j'ai comme citation dans la vie: "Shoot for the moon. Even if you miss it, you'll land among the stars". J'anime les chroniques sur Aza Mag

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *