Technologie

L’industrie de la mode et de la beauté à l’ère du digital

La Sonatel a organisé le jeudi 19 Septembre 2019, un afterwork sur “l’importance de l’influence marketing, de la technologie et du digital dans de la mode et de la beauté. Une organisation qui s’inscrit dans le cadre de la 4ème édition de « Let’s Meet Up », une plateforme d’échanges et de partage avec les acteurs de l’écosystème numérique.

Le public a découvert, avec un panel constitué de Felix Simaki, Co fondateur de la plateforme de vente en ligne Fabella Shop ; Sophie, fondatrice de marque Sophie Zinga et Marie Madeleine Diouf, fondatrice de marque Nunu Design, le parcours différents de ces acteurs entrepreneures qui ont réussi à bâtir une marque forte grâce au digital.

« 80% de mon travail se fait à travers les medias car je discute avec les clients sur l’importance de ma marque, je réponds à leurs questions… », a déclaré Marie de la marque Nunu Design. Elle a choisi le tissu africain pour promouvoir le label « Made in Sénégal » tout comme Sophie  à l’échelle internationale.

En effet, le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication a un impact direct sur le comportement des consommateurs auxquels les acteurs du milieu de la mode et de la beauté doivent s’adapter.

Pour rester compétitif dans un domaine, il est primordial d’opérer une transformation digitale et d’être en veille permanente sur les nouvelles tendances numériques afin de rester compétitif, ont-ils estimé.

Après de fructueux échanges entre les panélistes et le public, la rencontre s’est clôturée avec un délicieux cocktail.

La Sonatel, a travers cette rencontre renforce sa position d’acteur majeur de l’écosystème numérique sénégalais.

 

 

 

 

 

Previous post

251 millions de dollars pour l’entrepreneuriat féminin en Afrique

Next post

Comment porter des Timberland avec féminité

The Author

Team Aza Mag

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *