Venu des états unis, le mot nappy est un mouvement black panthers des années 60 où l’on note un retour des femmes avec leurs cheveux originels crépus. Dans cette mouvance, elles permettaient d’afficher l’affirmation de ces origines africaines et prônaient le respect des droits des populations noires américaines. Avoir des cheveux naturels et sans défrisage est devenu aujourd’hui une tendance qui se fait ressentir chez les jeunes filles. En effet, elles commencent à réadopter ce style qui leur est propre et qui réaffirme toute la beauté de la femme africaine. Cependant, certains ne savent pas comment prendre soin de leurs cheveux naturels. Voici nos conseils pour adopter le nappy hair et l’entretenir comme il faut.

Nappy


Qu’est-ce qu’être Nappy ?


Être nappy signifie avoir une texture de cheveux afros crépus, en évitant
l’utilisation de produits chimiques qui modifient la nature de leurs cheveux, avec un défrisage à froid ou chaud.


Comment avoir un nappy hair ?


Simple à réaliser, en réalité. Il faut juste de l’attention et de la patience. En effet, pour avoir des cheveux afros crépus et en bonne santé, il faut un bon soin pour cheveux.
Pour avoir un nappy hair, il faut d’abord :

  • Arrêter tout défrisage, qui est nuisible à la bonne croissance de vos
    cheveux. Le défrisage est souvent la cause de l’alopécie, plus précisément des chutes de cheveux, laissant des trous dans plusieurs endroits de la tête, des brûlures, provoqués par la composition chimique du défrisage. Selon certains médecins, le défrisage pourrait être la cause de l’apparition de fibromes utérins.
  • Adopter le big chop qui consiste à se raser la tête et donc à adopter la mode des cheveux très courts pour permettre aux frisures naturelles de revenir.
  • Assumer les cheveux courts et attendre qu’ils repoussent en veillant à bien les hydrater.
  • Adopter le lissage de vos cheveux à l’aide d’un lisseur qui ne modifie pas chimiquement la fibre ou faire des tissages avec des extensions.

Comment entretenir son nappy hair?

Les cheveux crépus ou très bouclés demandent beaucoup d’hydratation pour survivre. En effet, le cheveu crépu libère moins de sébum. Il est donc important de bien nourrir la fibre autant que le cuir chevelu pour éviter que la première ne casse et que le second démange ou produise des pellicules.
Nous vous conseillons donc de recourir à un soin hydratant et nourrissant une ou deux fois par jour, et un soin plus complet une fois par semaine.
Vous pouvez aussi respecter au quotidien un rituel du soir à l’aide de trois
étapes essentielles : nutrition, démêlage et séparation des cheveux à l’aide
d’une coiffure protectrice et simple à réaliser : tresses vanille, de petits choux ou de bantu knots.

Quelles coiffures protectrices peut-on faire ?

Entretenir votre nappy hair nécessite beaucoup de temps alors si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à faire des coiffures protectrices. Vous pouvez opter pour des coiffures qui vont vous permettre de souffler un peu, tout en
protégeant votre chevelure naturelle. Nous vous conseillons d’adopter les
tresses africaines, les tissages réalisés de préférence avec des cheveux naturels ou des lace wigs (des perruques quasi invisibles)…
Il existe presque autant de coiffures que d’envies pour sortir un temps du
nappy hair sans céder pour autant au défrisage.

Coiffures protectrices pour nappy hair

Previous post

QUELQUES IDÉES POUR PORTER LA CEINTURE LARGE

Next post

LE GHANA, UNE BELLE DESTINATION A DÉCOUVRIR

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 15 =