Face aux crises comme aux défis économiques et environnementaux, les innovations de résilience et les solutions durables doivent plus que jamais être soutenues pour répondre ensemble aux enjeux de développement et d’aménagement d’un territoire capable de surmonter les chocs.

Après une première édition réussie qui a vu la participation de 180 startups et la distinction de 3 pépites africaines aux projets inspirants, Euroméditerranée lance la 2e édition de son concours destiné aux startups africaines qui permet d’accélérer les projets de startups africaines, sur des problématiques liées au développement des villes méditerranéennes et africaines durables et résilientes.

Ce dernier a pour objectif :

  • De détecter des « pépites africaines » capables d’expérimenter leurs solutions innovantes, le cas échéant, sur l’Ecocité Euroméditerranée ;
  • D’installer ces startups sur le périmètre d’intervention de l’aménageur dans l’objectif de faire croître leurs parts de marché vers l’Europe ;
  • D’attirer des TPE, PME comme des groupes français et européens qui souhaitent se développer en Afrique.

Alors que cette nouvelle édition place la résilience au cœur de sa démarche, les pépites et porteurs de projet africains sont invités à proposer leur candidature du 1er juillet au 31 août. Après analyse des dossiers et sélection par un jury d’experts, deux lauréats accéderont au territoire d’expérimentation d’Euroméditerranée, pour tester et déployer leur solution au cœur de la 2e métropole de France. Ils bénéficieront d’un accompagnement dédié et remporteront une dotation financière pouvant aller jusqu’à 7000 euros. Ils seront également amenés à pitcher leur projet sur scène à l’occasion du sommet international Emerging Valley (7 et 8 décembre à Marseille), une occasion unique de visibilité et de networking.

L’Afrique est aujourd’hui un marché émergent majeur. L’innovation technologique s’y développe de façon exponentielle, stimulant le déploiement de nouveaux usages et la création de startups.

Source : afrique.latribune.fr et www.euromediterranee.fr

Previous post

[Cuisine] Le mafé, un plat d'origine malienne

Next post

Croissance économique : Un rebond de 3 % en Afrique en 2021, d’après la BAD

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 17 =